Hommage à Litchy

À ma Lili d’amour

Litchy, tu es arrivée chez moi en mars 2015 et tu avais 4 mois.
Tu étais très maigre et avais un gros coryza.
Là d’où tu venais, les chats proliféraient et étaient nourris uniquement de restes de repas et de pain trempé.
Tu étais aussi très craintive et pas si facile à soigner mais, au bout de 2 mois, on avait réussi à combattre la maladie.
Litchy, tu as mis du temps à me faire confiance avec des hauts et des bas. Tu es toujours restée peureuse mais tu as appris que tu pouvais faire confiance aux humains ; enfin, au moins à moi.
Tu t’es très bien intégrée avec mes chats, as été très gentille avec tous les chatons qui ont défilé à la maison.
Tu n’as jamais eu une once d’agressivité même quand tu étais apeurée. Jamais tu ne m’as mordue ou griffée.
Trop craintive, personne n’a voulu t’adopter. Dommage, ils ne savent pas ce qu’ils ont raté.
Tu étais douce, gentille, tu me donnais ton bidon à gratouiller et, parfois, tu dormais sur le lit avec moi.
Alors, je t’ai gardée et j’avais prévu de t’adopter moi-même.
Hélas, la vie n’en a pas décidé ainsi.
Le 3 mars, pour la première fois, tu es venue te coller contre moi sur le canapé. Tu savais peut-être que tes jours étaient comptés et tu voulais me témoigner ton amour par ce geste d’adieu.
Le 27 mars, tu t’es éteinte car tu avais les reins bloqués. Rien n’aurait pu te sauver.
Même si tu n’es plus avec moi sur Terre, tu resteras à jamais dans mon cœur.
Je t’aimais tellement, ma Lili d’amour.

Sandrine

Comments are closed.